NOUVEAUTÉ

Je vous propose d'ouvrir un nouveau genre d'article : je vous sors une photo, une série de photo, et je vous raconte l'histoire qui se cache derrière, et comment je l'ai , ou les ai, prise(s) !

Où sommes nous ?


Dans le glorieux escalier d'un immeuble haussmmanien du 17ème arrondissement de Paris. Entre le 3ème et le 4ème étage à vrai dire. Nous sommes en semi confinement, en 2020, et les mariages ne peuvent être célébrés qu'en famille. Et ce fut le cas ce jour la. Grandes familles.

Where are we ?


In the glorious stairs of a haussmannian building in the 17th district. Between the 4th and the 5th floor actually. We are in semi-lockdown, in 2020, and weddings are celebrated with families only. That’s what happened on this day. Large families.

QUE SE PASSE-T-IL ?


C'est l'heure du discours des papas. Chacun veut l'écouter. Oui mais voila : l'appartement du 3ème étage (qui appartient à l'oncle 1 de la mariée) reçoit la famille de celle ci, tandis que celui du 4ème étage (appartenant à l'oncle 2), accueille la famille du marié, afin de respecter les restrictions de la pandémie.

Seule solution pour un discours partagé : investir les tapis rouges et le marbre froid de l'escalier centenaire !

What is happening ?


It’s father’s speech time. Everybody wants to hear it. But here’s the deal : the 4th-floor flat (that belongs to the bride’s uncle n°1) is receiving the bride’s family, and the 5th-floor flat (uncle n°2’s) the groom’s family, in order to follow the sanitary restrictions.

The only solution for a global speech : walk along the red carpets and the white marble of the huendred-year-old stairway !

LE CHALLENGE


1- La lumière : c'était un jour gris, les fenêtres de l'escalier donnaient sur cours, il a fallu jouer des ISO !

2 - L'angle : vous voyez cette photo habituelle du discours des papas, les mariés assis sur leurs chaises, avec derrière eux mille sourires qui les soutiennent, et devant eux, juste entre leur deux têtes, celle de l'orateur heureux accroché à sa feuille ? On oublie. Impossible d'avoir tout et tout le monde dans ce cadre en colimaçon.

3- Les déplacements: "l'angle serait mieux d'en haut nan ?"... remonter deux étages en pleine séquence émotion sans attirer l'attention... Harry, ta cape d'invisibilité, tu la loues ?

The challenge


1 – The light : it was a gray day, the windows of the staircase opened onto the courtyard, I had to play with the ISO !

2 – The angle : you see this typical picture of the dads’ speech, the bride and groom sat on their chair, with dozens of smiles behind them, and in front of them, between them, the happy speechmaker squeezing his sheet ? Let’s forget that. It’s impossible to put everything and everyone in the frame.

3 – The come and gos : « it would be a better angle from above, nah ? »… climbing the stairs silently in the middle of an emotional moment without drawing attention… Hey, Harry, your invisibility cloack, can I rent it ?